Inscriptions 2018-2019

Les inscriptions à la Retraite Sportive Lédonienne pour la saison 2018/2019 sont closes depuis le 31 octobre 2018.

Les inscriptions pour la saison 2019/2020 seront ouvertes courant juin 2019.

Trois questions à Claude Gérard, Président de la Retraite Sportive Lédonienne (article de Hebdo39 - 08/10/18)

Forte de près de 600 adhérents, la Retraite Sportive Lédonienne est devenue un acteur incontournable. Cette association permet aux personnes de plus de 50 ans n'exerçant plus d'activité de pratiquer une quinzaine d'activités. Nous avons rencontré leur président Claude Gérard.

Claude, pouvez-vous nous présenter votre association ? Quel est son but ?

Notre association a été créée en 2006. De 10 membres à sa fondation, nous étions 300 en 2012 et près de 600 actuellement. Une progression extrèmement rapide qui nous pousse, et c'est un paradoxe, à ne pas rechercher à tous prix de nouveaux adhérents, car les problèmes de communication et la gestion administrative de plus en plus lourde ne nous permet pas de grandir plus. Nous sommes victimes de notre succès.

Le but de la RSL est de favoriser la pratique hors compétition des activités sportives adaptées aux personnes de 50 ans et plus dans le respect des règlements techniques des disciplines. Nous faisons partie du Comité Olympique et Sportif qui gère toute activité sportive. On se doit donc de respecter les règles du sport.

Qu'apportez-vous à vos nombreux adhérents ?

D'abord, notre rôle est de promouvoir la convivialité par la pratique en groupe des activités physiques et sportives. Accessoirement activités artistiques ou culturelles. Le maintien de la capacité physique des seniors est primordial.

trente neuf 18
Marcel Coutot et Claude Gérard, respectivement vice-président et Président de la RSL

Toutes nos activités sont complémentaires pour tout le corps. Par exemple la randonnée fait travailler le bas du corps, le tir à l'arc fait travailler le haut. La gymnastique elle, travaille au maintien de l'équilibre. Nous avons un rôle de prévention, nous devrions être remboursé par la sécurité sociale.

Nous avons également un rôle social. Il y a beaucoup de personnes seules pour qui notre association est un lieu de rencontre où l'on noue souvent des amitiés. Certaines personnes dépressives ont modifié leur façon d'être et ont retrouvé un certain équilibre...

Quels sont vos motifs de satisfaction ? Vos projets ?

Nous avons la fierté d'avoir la plus faible cotisation de toutes les retraites sportives en France, 30 euros par an.

Nous avons aussi un très grand nombre d'activités, 15 au total. Nous ne sommes pas concurrent avec les autres clubs qui pratiquent les mêmes activités : jours différents, horaires différents, pour ne pas encombrer les locaux les soirs et les week-end. Nous sommes en excellent termes avec ECLA qui gère les salles où nous pratiquons. Il y a une saine collaboration avec les clubs de l'agglomération. Par exemple, les Archers de Montciel nous prête leur terrain pour le tir à l'arc.

Mon regret est que nos adhérents ne sont pas un reflet de la société. Beaucoup de professions libérales ou cadres intermédiaires du privé ou de la fonction publique. Est-ce la mentalité des gens ? Je ne sais pas.

Pour l'instant nos effectifs sont stabilisés et nous pensons faire une pause dans le nombre d'activités. Nous continuons nos conférences actuelles qui sont ouvertes à tous. Les sujets sont variés sur le thème de l'AVC il y a un an, sur la mémoire cette année. Nous avons aussi  un engagement citoyen. Le lundi 24 septembre, nous organisons un chantier pour nettoyer le quartier de la rue de Pavigny, nous y attendons une quarantaine de personnes.

JM.F

Article du Progrès du 7 septembre 2018

La Retraite Sportive Lédonienne a effectué sa rentrée, ce mercredi 5 septembre, dans la salle du centre social. De très nombreux retraités sont venus s'inscrire aux différentes activités. "Nous avons déjà dépassé les 500 adhérents, avec une cinquantaine de nouveaux sociétaires, explique Claude Gérard, le président. Je pense, comme chaque saison, que ce nombre va encore augmenter. Nous proposons une quinzaine de disciplines, avec cette année, deux nouvelles : le tir à l'arc et la boule lyonnaise. Chez nous les retraités peuvent d'adonner à beaucoup de pratiques, de la marche nordique, des randonnées toutes distances, des sports de neige, du vélo, des danses, de la gymnastique, du tennis de table, tout pour se sentir bien, dans la meilleur des ambiances" , confiait Claude Gérard.

Article et photos : Claude Bousquet

progres 10 09 18